Activisme

Conflits entre les personnes de la génération 80 et 2000, une mise en perspective

Aujourd’hui, quelle est la place des gens qui sont né entre 1980 et 2000 et celle qui sont né à partir de 2000. Parfois, je me rend difficilement compte que ceux qui sont né en 2002 viennent d’atteindre leur 17e année, alors que moi, qui vient du passé lointain de 1982, je pense que l’an 2000 était encore hier et que j’avais encore toute la vie devant moi. Mais cette vie était bien là, mais elle est passé à la vitesse de l’éclair entre les plus grandes crises de la dernière décennie et où les générations précédentes ont pris beaucoup de décisions à notre place.

L'inversion du rôle des institutions de l'Etat par rapport au peuple

L’un des mantras, totalement désuets, de la démocratie est que le gouvernement est le serviteur du peuple. Toutes les institutions qu’elles soient la police, la fiscalité, la justice, l’administration sont au service du peuple puisque c’est ce dernier qui paie leurs salaires et leurs budgets. Mais évidemment, ce n’est qu’une chimère. Il suffit de voir la mine effarée des gens quand ils doivent faire une simple formalité administrative telle que le renouvellement d’un passeport ou la création d’une entreprise.

Le phénomène des métiers inutiles par David Graeber

C’est une traduction libre de l’article : http://libcom.org/library/phenomenon-bullshit-jobs-david-graeber. La connaissance des Bullshit Jobs sont plus d’actualité que jamais dans notre monde du travail. David Graeber retrace les promesses de heures de travail du 20e siècle et comment nous avons crée un concept de travail totalement inutile. Le phénomène des Bullshits Jobs par David Graeber Dans les années 1930, John Maynard Keyne avait prédit qu’à la fin du siècle, la technologie sera assez avancée pour que des pays comme l’Angleterre et les Etats-Unis auraient un cycle de travail de 15 heures par semaine.

Axelle Lemaire quitte le gouvernement pour se consacrer à la campagne Hamon.

Ainsi, Axelle Lemaire quitte le gouvernement pour se consacrer à la campagne de Benoit Hamon. Hé, hé, hé, dites donc, les charognards se préparent déjà pour la prochaine fiesta. Même si les intentions d’Axelle Lemaire étaient intéressantes, ce n’est resté que des intentions à la con. Son projet de loi sur le numérique a été vidé de toute substance. Elle n’a pas cligné des yeux sur l’accord entre Microsoft et l’Education Nationale pour imposer Windows dans les écoles et voilà qu’elle remet le couvert.